DU 6 NOVEMBRE AU 4 DECEMBRE 2014

EXPOSITION & CONFERENCE DE HUGO MASSIRE EN PARTENARIAT AVEC LE LABORATOIRE INTRU DE L’UNIVERSITE DE TOURS

Poncifs des débats politiques et des réunions de quartiers en milieu urbain, les questions de la densification et de la construction en hauteur provoquent des réactions fréquemment peu amènes. Accusées de défigurer les villes et d’aller à rebours du sens de l’Histoire, les tours font l’objet de fantasmes inscrits tant à leur passif qu’à leur actif ; débattre à leur sujet ne conduit souvent qu’à un échange autour de signes et de goûts : la querelle des styles supplante l’architecture. Alors que la crise identitaire contemporaine s’accompagne d’une crispation autour d’images et non de principes, le grand public semble avoir perdu la confiance dans la capacité des architectes et de la technostructure à faire la ville. Clôturée par une discussion-conférence, cette exposition a pour volonté de proposer un état des lieux de l’histoire de la construction en hauteur à Tours, en redonnant à voir les objets qui l’ont faite et en en proposant de nouvelles pistes de compréhension.

CONSTRUCTION EN HAUTEUR